« Dans son deuxième rapport concernant l’affaire du Mediator (laboratoires Servier), publié mardi 21 juin au soir sur son site, l’IGAS demande « une réforme d’envergure de la pharmacovigilance », « une reconstruction de la politique du médicament » et « un positionnement nouveau dans le concert européen ». » http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/06/21/mediator-l-igas-plaide-pour-une-reconstruction-de-la-politique-du-medicament_1539047_3224.html « que le doute profite au patient et non au médicament » mais la réalité est bien pire que cela, il n’existe pas de doute que les conservateurs dans les collyres sont nocifs, il n’existe pas de doute non plus sur le fait que le LASIK et autres opérations réfractives ont des conséquences parfois graves en termes de sécrétion lacrymale, cicatrisation, etc … à keratos l’on demande: meilleure surveillance des effets secondaires (pharmacovigilance) indépendance du personnel de l’AFSSAPS participation des associations